Jeudi 18 février, les sénateurs ont rejeté l’amendement du gouvernement qui proposait l’usage des machines à voter. Dans la commune du Born, cette méthode est pourtant utilisée depuis le début des années 2000.