Macron dénonce des manoeuvres pour fragiliser Hollande