En 2020, la SNCF signe le plus gros crash économique de son histoire en essuyant 3 milliards d’euros de pertes. Son chiffre d’affaires affiche un recul de 14,5%.