TRIBUNE. L’effondrement de l’Etat malien ouvre un espace aux groupes djihadistes, aux conflits intra et intercommunautaires, alertent, dans une tribune au « Monde », les chercheurs Adam Baczko et Gilles Dorronsoro. La situation exige une réforme radicale de l’Etat.