Les naufragés ont été pris en charge par la police aux frontières et le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours.