« Pour les droits sociaux et la liberté »: à travers tout le pays, la mobilisation en cours contre la loi « sécurité globale » convergera samedi avec celle prévue contre la précarité, maintenant la pression sur l’exécutif.