Condamné en 2019 par la cour d’assises de Haute-Garonne à vingt ans de réclusion criminelle pour le meurtre de Patricia Bouchon, la «joggeus