L’homme surnommé le «tueur de la gare de Perpignan» a été condamné samedi à 30 ans de réclusion criminelle assortis d’une peine de sûreté d