Tres Genco, 21 ans, avait écrit espérer « frapper fort » et tuer 3 000 personnes. Il était équipé d’une arme équipée d’un dispositif pour ti