L’expertise médicale réalisée après la mort en février d’un détenu à la prison de Meaux (Seine-et-Marne) « ne relève aucune lésion traumatique mortelle », a indiqué vendredi le parquet qui a ouvert information judiciaire pour violences volontaires destinée à déterminer une éventuelle responsabilité…