L’équipe de Laurence Garnier tape sur la gestion de la Folle journée, du Voyage à Nantes et, plus globalement, des structures publiques subventionnées par la ville. L’entourage de Johanna Rolland s’indigne