Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a défendu samedi sa visite controversée en Russie et prôné le maintien du dialogue avec Moscou, ajoutant que des diplomates européens avaient été en contact avec les avocats de l’opposant emprisonné Alexeï Navalny.