Depuis la fin du mois de janvier, les Français résidant à l’étranger hors Union européenne sont interdits d’entrée sur le territoire, « sauf motif impérieux ». Des restrictions aux contours flous.