Profitons aujourd’hui des conditions d’emprunt extraordinaires, sachant qu’il faudra bien sortir demain du « quoi qu’il en coûte ».