De retour au tribunal, cette fois pour le dossier Bygmalion: deux semaines après sa condamnation dans l’affaire dite « des écoutes », l’ancien président Nicolas Sarkozy est jugé à partir de mercredi pour les dépenses excessives de sa campagne présidentielle de 2012.