Les soldats des FARDC, en opération depuis mars dernier dans le groupement Bashali-Mokoto, ont commencé leur retrait de cette zone depuis jeudi 12 mai. Comme conséquences, des sources locales signalent déjà le déplacement des populations et la réoccupation de ces positions par les miliciens…