Le colonel malien Assimi Goïta a créé un fait accompli aux suites imprévisibles en remettant la main sur les commandes du pouvoir après avoir démis abruptement ceux qui incarnaient l’engagement à un retour des civils aux affaires.