Europe 1 s’est rendue à Gayant Expo, une salle de concert de Douai transformée en vaccinodrome et où la majorité des « piqués » avaient la trentaine, lundi : venus attendre les doses disponibles en fin de journée, ils ne cachent pas leur impatience de retrouver « la vie d’avant ».