Au rectorat de Paris, la commission d’accès à l’enseignement supérieur passe au crible les dossiers des candidats sans proposition d’admission qui ont demandé un accompagnement.