Le président du Front populaire ivoirien (FPI) se considère comme le chef de file de l’opposition. Et se dit convaincu que son parti pourra former un groupe parlementaire à l’issue des prochaines législatives. Fort des 9 % de suffrages qu’il a recueillis lors de la présidentielle d’octobre 2015,…