Le Sénat a retiré de la loi la mesure qui prévoyait le renvoi, au bout de deux mois, d’un travailleur qui refuserait de présenter un pass sanitaire. Les licenciements restent possibles, mais devraient rester exceptionnels. 

Le licenciement d’un salarié faute de pass sanitaire reste possible,…