#Santé: DANGER – La Cnil a annoncé mercredi qu’elle ne s’oppose pas à l’extension du pass sanitaire, défendue par le gouvernement. En revanche, elle réclame « certaines garanties supplémentaires » pour éviter un texte trop liberticide.