L’ancien député-maire est mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » et « abus de biens sociaux » pour des soupçons d’utilisation frauduleuse de locaux appartenant à la ville de Levallois-Perret.