Des salariés de l’agro-industrie au Pérou ont commencé à lever vendredi soir les barrages qu’ils avaient installés sur la principale route du pays, après que le Parlement eut abrogé une loi agricole de l’année 2000 qu’ils contestaient.