Il y a deux choses drôles dans cette chronique hebdomadaire de l’humoriste Pierre-Emmanuel Barré en date du 13 mai 2016 : d’abord, son texte – même s’il s’attaque aux marchands d’armes, un marronnier de la gauche –, plutôt féroce avec la politique extérie