D’ordinaire, le tout-Washington se bouscule aux fêtes du secrétaire d’Etat avant Noël. Mais en pleine pandémie, le maintien par Mike Pompeo de cette tradition, avec des centaines de convives invités, fait polémique.