Après l’agression d’une policière par un individu fiché pour radicalisation, les sénateurs ont affiché leur soutien aux forces de l’ordre, demandant au gouvernement d’agir pour leur protection.