Soixante ans après son grand-père lauréat en 1961, le Néerlandais, petit-fils de Raymond Poulidor, peut ajouter, ce samedi, Milan-San Remo à