André Comte Sponville avait déjà partagé ses réserves face au confinement et aux mesures qui restreignent la liberté craignant leur impact sur la jeunesse. Invité d’Europe 1 mercredi, le philosophe a abondé dans ce sens et a critiqué la primauté donnée à la santé.