Eloignés de leurs familles, qui n’ont pas toujours pu maintenir leurs aides, les étudiants étrangers ont cumulé les difficultés. Entre isolement, anxiété et perte de leurs jobs d’appoint, ils racontent un long tunnel où la solidarité les a maintenus à flot.