Un homme de 64 ans qui avait perdu une grande partie de son pénis à cause d’une forme rare de cancer, a bénéficié de la première greffe d’un organe viril aux Etats-Unis, a annoncé lundi l’hôpital de Boston où a été effectuée l’intervention chirurgicale de quinze heures.