Il est 14 h pile. Les cloches de l’église de Petit-Couronne sonnent deux fois. La sirène retentit dans l’émetteur-récepteur de l’agent de sécurité du site, posté à quelques centaines de mètres des trois cheminées de l’ancienne raffinerie Petroplus, à la limite du périmètre gardé par les forces de…