Trois jours après l’élection présidentielle américaine, Joe Biden s’est montré sûr vendredi soir de sa victoire sans toutefois la proclamer, en appelant les Américains à « se rassembler » tandis que Donald Trump l’a mis en garde contre toute revendication « illégitime ».