A droite, les candidats déclarés ou supposés à l’élection de 2022 rivalisent déjà de propositions pour réindustrialiser la France afin de lui rendre sa « grandeur ».