#Santé : VERDICT ? – Il y a plus d’un mois, l’Inserm présageait que le variant britannique, détecté chez 1,4% des cas positifs en France début janvier, deviendrait dominant « entre fin février et mi-mars ». Qu’en est-il à ce jour ?