« La visioconférence est inenvisageable », a déclaré ce lundi sur BFMTV Dominique Allegrini, l’avocat de Gilbert Azibert alors que le procès de l’affaire des écoutes a été reporté jusqu’à jeudi.