L’Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie d’une enquête administrative mais aussi pénale après des propos homophobes tenus par un policier lors d’un contrôle à Paris, a appris l’AFP vendredi.