Quatre « mercenaires » impliqués dans l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse ont été tués et deux autres ont été arrêtés, a annoncé mercredi soir la police de ce pays des Caraïbes déjà plongé dans une crise profonde, où l’état de siège a été décrété.