Gendarmes et fêtards se sont affrontés pendant toute la nuit de vendredi à samedi lors d’une free-party interdite à Redon (Ille-et-Vilaine).