Moins de branches, davantage de négociation collective, aménagement des 35 heures… Ces changements passent par une réécriture du Code du travail.