Après une consultation interne, les militants écologistes ont demandé à leur candidate aux régionales, Fabienne Grébert, de travailler à un rassemblement large de la gauche. Avec un préalable, l’union doit se faire derrière eux.