Dimanche 27 juin, les candidats macronistes ont majoritairement été balayés lors du second tour des élections régionales et départementales. Un an avant la présidentielle, l’exécutif veut absolument décorréler ce scrutin des enjeux nationaux, mais…