L’envoi de plusieurs poids lourds du gouvernement dans le scrutin pour les élections régionales de juin prochain laisse entrevoir la volonté de l’exécutif de préparer 2022.