Le président socialiste sortant est arrivé en tête lors du second tour des élections régionales. Mais avec 29,84 % des voix, il ne récolte que 40 sièges sur les 83 que compte le conseil régional breton.