Le Rassemblement national est donné en tête dans six régions sur 13 et des présidents sortants ont été contraints de s’allier pour le battre. Le scrutin des 20 et 27 juin met à l’épreuve la solidité du « front républicain », qui avait tenu bon il y a six ans. 

A moins d’un an de la présidentielle,…