#Politique : CORRÉLATION – Ces travaux, réalisés par le Cevipof, pointent que les sondés ayant une « attitude distante ou réticente à l’égard du vaccin » sont deux fois moins susceptibles que les autres d’aller voter le 20 juin.