#International: CRISE POLITIQUE – Dimanche 25 juillet, le président Kaïs Saïed a limogé son premier ministre et suspendu les travaux du Parlement pour un mois. Une décision qui a provoqué des scènes de liesse dans les rues de Tunis.