Le procès de sept militaires devant le tribunal correctionnel de Rennes pour homicide involontaire s’est ouvert lundi, huit ans après la noyade du sous-lieutenant Jallal Hami, 24 ans, lors d’une soirée d’intégration à l’école de Saint-Cyr Coëtquidan (Morbihan).