Ruiné à cause d’une escroquerie en 2012, Benjamin Castaldi révèle notamment qu’il ne pouvait même plus retirer d’argent au distributeur.