« Toute plainte ou signalement fait automatiquement l’objet d’une ouverture d’enquête », assure le procureur de Paris.

Près de 200 enquêtes ont été ouvertes au cours de la dernière semaine d’octobre pour apologie de terrorisme, menaces de mort, injures ou provocations à la haine, dans le sillage…